croatie
Destinations

Guide Tourisme Trekking en Croatie

Avec ses réserves naturelles qui s’étendent à perte de vue, ses plages dorées, et ses montagnes verdoyantes, la Croatie est une destination phare pour les randonneurs. Que vous soyez un trekkeur débutant ou confirmé, vous allez certainement trouver votre destination de rêve pour faire du trekking en Croatie. Suivez notre petit guide !

Pourquoi partir pour un trek en Croatie ?

trek en croatie

La beauté et la diversité des paysages

La Croatie jouit d’une position géographique exceptionnelle. Située au point de rencontre des massifs montagneux de l’Europe centrale et de la méditerranée, elle offre une grande diversité naturelle : mer, montagnes, forêts, plaines, lacs, fleuves, îles, etc. Avec un relief montagneux très diversifié en termes d’altitude et de paysage, la Croatie est une destination idéale pour faire du trekking en Europe.

Un patrimoine historique et culturel très riche

Outre la diversité de ses paysages, la Croatie est un pays qui affiche une grande richesse historique et culturelle. Visiter ce pays est une occasion pour découvrir les sites classés comme patrimoine mondial de l’UNESCO : le centre-ville historique de Dubrovnik, la cathédrale de St Jacques à Sibenik, le palais de Dioclétien, la ville historique de Trogir, la basilique euphrasienne de Porec, la plaine de Stari Grad, et les lacs de Plitvice. La Croatie est aussi un tremplin vers les pays limitrophes notamment la Slovénie, le Monténégro, et la Bosnie.

Un coût de vie abordable

Bien que la Croatie soit membre de l’union européenne, les prix sont 25 à 30 % moins chers qu’en France. Le coût de la vie en Croatie est donc abordable pour les touristes d’Europe de l’Ouest. Bien entendu, les tarifs d’hébergement et de restauration varient en fonction de la destination et de la saison touristique.

Quelle est la meilleure période pour randonner en Croatie ?

la croatie

Comme tous les pays bordés par la méditerranée, la Croatie ne déroge pas à la règle : le climat et les températures sont très agréables pendant l’été. Si vous aimez l’ambiance animée, l’été est la période idéale pour visiter la Croatie. Cependant, sachez que les tarifs d’hébergement et de restauration sont plus élevés durant cette saison.

Par ailleurs, du fait que la plupart des touristes viennent des pays européens comme l’Allemagne, l’Italie, et la France, la concentration des touristes pose quelques problèmes au niveau du déplacement et du stationnement des véhicules.

En hiver, les températures sont moins agréables, mais les tarifs sont très réduits. Le budget global peut être divisé par trois en comparaison avec des vacances similaires en saison estivale. Si vous aimez le calme ou si vous avez un budget limité, l’hiver est la période idéale pour partir randonner en Croatie. D’ailleurs, de nombreuses agences de voyages proposent des réductions pendant la saison basse.

Un bon compromis est de visiter la Croatie en automne (de septembre à novembre) ou en printemps (de mars à mai).  D’une part, les températures sont plus agréables qu’en hiver. D’autre part, comme le flux touristique est encore faible, les tarifs sont plus abordables. Sachez tout de même que les grandes villes touristiques de Croatie comme Zagreb et Dubrovnik sont animées pendant toute l’année. Les tarifs sont donc élevés dans ces villes que ce soit en hiver ou en été.

Les lieux pour faire du trekking en Croatie

que visiter en croatie

Les parcs nationaux

La Croatie compte 8 parcs nationaux :

  • Le Parc des lacs de Plitvice, qui est le plus populaire dans le pays. Avec plus de 50 Km de sentiers aménagés sur les lacs et dans la forêt, ce parc est l’endroit idéal pour faire des randonnées en famille en Croatie.
  • Le Parc de Krka, dont les chutes d’eau de la rivière Krka longue de plus de 72 Km représentent l’attraction principale.
  • Le Parc de l’archipel de Brijuni, qui se situe sur la côte adriatique au large de la péninsule de l’Istrie.
  • Le Parc de Paklenica, qui attire aussi bien les randonneurs que les alpinistes puisqu’il est situé sur le massif montagneux du Velebit.
  • Le Parc de Mljet, dont les lacs salés, les anciens palais romains et la faune unique en Europe représentent les principales attractions.
  • Le Parc de Risnjak, situé sur le massif de Risnjak et considéré comme la zone la plus boisée et la plus montagneuse du pays. Ce parc est idéal pour faire des randonnées en altitude en Croatie.
  • Le Parc de Sjeverni Velebit, situé sur le massif de Velebit au sud de la ville de Senj. Ce parc se distingue par une grande biodiversité et abrite également un jardin botanique.
  • Le Parc de l’archipel des Kornati, qui comprend 89 îles dont certaines sont habitées par des paysans locaux.

Occupant plus de 7 % du territoire croate, les parcs nationaux de la Croatie sont répartis entre montages, côte adriatique, lacs, et îles. Ils représentent un vrai paradis pour les randonneurs désireux de découvrir le patrimoine naturel et la diversité naturelle du pays. À noter que l’entrée dans la plupart de parcs naturels croates est payante.

Les parcs naturels

Souvent confondus avec les parcs nationaux, les parcs naturels sont des zones protégées qui possèdent des caractéristiques écologiques, historiques, et culturelles originales. Actuellement, la Croatie compte 10 parcs naturels :

  • Le parc de Biokovo, qui combine des versants verdoyants sur la côte adriatique, une zone rocheuse et aride, et un plateau montagneux qui comprend de nombreuses grottes parmi les plus belles et les plus profondes du pays. Avec des pentes dépassant les 10° sur certains endroits, ce parc est idéal pour les trekkeurs expérimentés.
  • Le parc de l’archipel de Lastovo qui s’étend sur 44 îles et qui comprend des forêts luxuriantes et des zones rocheuses propices au trekking.
  • Le parc de Kopacki Rit, qui couvre une grande zone humide marécageuse entre la Drave et le Danube. Ce parc abrite une faune très diversifiée : canards, cormorans, poules d’eau, cigognes, mouettes, etc.
  • Le parc de Lonjsko Polje, qui s’étend de la ville d’Ivanic-Grad jusqu’aux frontières avec la Bosnie. Ce parc est inondé pendant 6 mois de l’année. Il est d’ailleurs le plus grand parc inondable de toute l’Europe.
  • Le parc de Medvednica, qui contourne la capitale Zagreb. Très accessible, il s’étend sur des forêts de sapins et de chênes et comprend également les fameuses grottes de Veternica.
  • Le parc de Telascica, dont les célèbres attractions sont la baie de Telascica, le lac salé de Mir, et la falaise de Grpascak, la plus longue sur la côte adriatique. Un sentier dédié pour les randonneurs est accessible depuis le port de Sali.
  • Le parc de Vransko Jezero, qui couvre une grande étendue marécageuse autour du lac de Vransko (ou Vrana), le plus grand lac de Croatie. Situé sous le niveau de la mer, ce lac comprend plusieurs points d’observations d’oiseaux.
  • Le parc de Papuk, qui est le premier géoparc de Croatie. Il s’étend sur une petite chaîne montagneuse dont le plus grand sommet est la montagne de Papuk. Ce parc comprend plusieurs rivières notamment Karasica, Cadavica, et Pakra.
  • Le parc de Gorje Zumberak-Samoborsko, qui s’étend sur le massif karstique de Zumberak jusqu’aux frontières avec la Slovénie. Ce parc est très prisé aussi bien par les randonneurs avisés que par les alpinistes.
  • Le parc d’Ucka, qui se trouve sur la côte orientale de la péninsule d’Istrie. Autrefois prisé par la bourgeoisie croate, ce parc s’étend sur des prairies verdoyantes et des forêts de lauriers, de chênes, de châtaigniers, et de hêtres. Il tire son nom du mont Ucka qui culmine à 1396 mètres.

Dubrovnik et les îles avoisinantes

Dubrovnik est quasiment la destination touristique la plus prisée de Croatie. Surnommée la perle de l’adriatique, elle est réputée pour ses paysages pittoresques, ses monuments ancestraux, et son climat doux. Outre les remparts de la vielle ville, vous pouvez faire des randonnées pédestres sur la baie de Zaton ou sur le mont Srd qui se trouvent à quelques kilomètres de la ville.

Dubrovnik est également un tremplin vers les îles Élaphites notamment Kolocep, Lopud et Sipan. Les montagnes dans les îles adriatiques ne sont pas très hautes, mais elles sont très faciles à atteindre et offrent une vue panoramique sur la méditerranée et la partie continentale.

Les montagnes sur la partie continentale de la Croatie

Les montagnes du nord de la Croatie sont des endroits très propices au trekking. En raison de leur faible altitude qui ne dépasse pas les 2000 mètres, la plupart d’entre elles sont accessibles en randonnée. Ces montagnes impressionnent d’ailleurs pour la diversité de leur paysage.

Dans la partie pannonienne, la plupart des montagnes sont couvertes de forêts et de végétation dense.  Par contre, dans les montagnes des Alpes dinariques, la plupart des sommets sont nus et offrent donc une vue panoramique sur les paysages naturels des alentours.

Au total, environ 6000 Km de sentiers sont balisés. Pour faire du trekking dans les montagnes de Croatie, vous avez l’embarras de choix :

  • Samobor, Hrvatsko zagorje, et Medvednica pour les débutants en raison de leur proximité de Zagreb.
  • Velika Kapela dans le Gorski kotar, Risnjak, Visevica, Bitoraj, Tuhobic, Ucka, Cicarija, Omiska Dinara, ozjak, Mosor, Biokovo, et Velebit pour les randonneurs intermédiaires et expérimentés.

Conseils pour des vacances randonnée en Croatie

que faire en croatie

La Croatie est un pays qui offre une grande diversité naturelle. Si vous êtes un randonneur débutant ou si vous envisagez de faire du trekking en famille, alors privilégiez les sentiers balisés aménagés à Zagreb, Omis, Ogulin, Split, etc. Par contre, si vous êtes un randonneur expérimenté, alors vous pouvez vous aventurer dans les régions reculées de Velebit, Risnjak, Ucka, Paklenica, Medvednica, Biokovo, etc.

En hiver, certaines attractions sont fermées (parcs, musées, etc.). Si vous planifiez de visiter la Croatie durant la saison hivernale, renseignez-vous sur les destinations et les périodes de fermeture des attractions touristiques. Les grandes villes comme Zagreb et Dubrovnik connaissent un grand afflux touristique pendant l’été. Si vous tenez à les visiter, évitez la saison haute !

Un autre conseil, ne perdez pas beaucoup de temps à visiter les îles dans la mer adriatique. Avec plus de 1000 îles et îlots, l’idée est très tentante. Cependant, le déplacement entre les îles prend beaucoup de temps surtout en été. D’abord, les ferries ne partent pas forcément tous les jours d’une île à une autre.

De plus, le déplacement en ferry exige beaucoup de patience, car il faut arriver très tôt pour acheter les billets, attendre le ferry, embarquer, débarquer, accomplir les formalités au port, etc. Cela peut vous prendre une demi-journée minimum ! Généralement, il suffit de visiter une ou deux îles pour avoir une idée des paysages, car les îles croates se ressemblent beaucoup. Par contre, la partie continentale du pays notamment le nord, offre une grande diversité naturelle et est donc plus propice au trekking.

 

Vous aimerez aussi...